la série TV “origines” sur france 3

 J’ai bien apprécié le ton de cette nouvelle série TV sur France 3, intitulée ” Origines”.qui s’approche beaucoup du travail effectué en psycho-généalogie.Le concept assez nouveau associe généalogie et enquête policière avec 2 personnages principaux : 1 généalogiste, Margot Laurent et un capitaine de police, Arthur du Plessis.

1er épisode, 1 femme est assassinée. Indice qui intrigue la généalogiste, c’est un arbre généalogique déchiré. L’enquête commence avec une recherche d’héritier, une femme recherche sa soeur disparue. 50 ans plus tot, un couple ne pouvait pas avoir d’enfant, le mari est médecin et il reçoit une jeune fille de 17 ans enceinte qui dans un 1er temps ne veut pas garder son enfant,  Le coupe s’apprête à adopter ce bébé, mais la jeune mère change d’avis et le mari la tue. Elle sera enterrée dans une tombe sans son nom de famille. Ce couple garde le silence sur les origines de cette enfant et ils auront un fils quelques années plus tard. La fille sera ouvertement la préférée, le fils légitime en souffrira. LA fille agée de 50 ans n’a pas eu d’enfant, elle découvre le secret sur ses origines et apprend que son père (adoptif) a tué sa mère. Elle cherche à l’empoisonner mais rate son coup, au cours d’un affrontement avec son ou elle lui crie sa haine et cherche à le tuer, il se retrouve dans la meme situation avec la m ême arme ( des ciseaux)  et poignarde sa fille.

on voit combien le secret  inavouable est lourdement pesant dans les choix de vie que font les individus : la fille adoptée par le meurtrier de sa mère, sacrifie sa vie personnelle pour répondre aux attentes de son père, le fils légitime n’est pas reconnu par son père qui lui préfère “sa “soeur”. Les sentiments du fils envers ses parents n’ont d’égal que le secret qui entoure celle qu’il considère comme sa soeur et le crime impuni du père.  Le secret encrypté est conducteur vers des actes criminels.

Autre épisode

L’intrigue part d’une armoire dans laquelle on a trouvé le cadavre d’une enfant de 6ans. L’ancienne propriétaire de ce meuble  se débarrasse de l’armoire car cette dernière la met mal à l”aise.  Elle est grand mère d’une petite fille de 6 ans,dont les parents sont morts dans un accident.  Dans l’avancée de l’enquête, on découvre que ses vrais parents ont disparu il y a 50 ans et qu’on ne les a jamais retrouvés. Cette femme apprend  brutalement la vérité sur ses origines  et évoque que curieusement et surtout inconsciemment elle a acheté ,il y a quelques années, cette maison dans laquelle sans le savoir, elle aurait vécu jusqu’à l’âge de 2 ans. elle a eu un sentiment de familiarité inexplicable au moment d’y habiter.

Le puzzle en se reconstituant fait apparaître que plus de 50 ans plus tôt, 2 adolescents, un soir de réveillon de Nöel se venge  des punitions de leur professeur en lui volant sa voiture, ce qui provoquera un enchainement de conséquences dramatiques dont l’abandon de l’enfant de 2 ans qui se trouvait dans la voiture et que les adolescents vont abandonner sur les marches d’une maison. Ou on apprend que le policier chargé de l’enquête à cette époque est un compagnon d’infortune du professeur, les 2 ayant été internés dans un bagne d’enfants à Mettray.

dans ces 2 épisodes, le dénouement arrive sur un secret de filiation. Les coincidences s’enchainent et prennent sens au fur et à mesure que le puzzle se réunit. Ces scénarios sont bien construits : on y trouve tous les ingrédients de la fabrique des secrets ( protéger la famille) mais aussi du suintement de ces secrets : dans le  1er épisode, la préférence affichée pour la  fille au détriment du fils légitime, dans le 2ème  épisode, la ressemblance frappante entre la petite fille morte et la petite fille vivante, qui marque le trait de filiation inconnue.  L’objet de transmission, l’armoire dont on veut se débarrasser car elle s’avère inconsciemment trop familière.
vers la fin des épisodes, la généalogiste confie au policier qu’elle même est une enfant trouvée. Ainsi, la sensibilité de la généalogiste l’amène vers des affaires auxquelles son histoire personnelle n’est pas étrangère.

http://www.france3.fr/emissions/origines/diffusions

Maureen Boigen@ tous droits réservés.

 

 

 

2017-04-17T16:10:11+00:00 21 Sep 2014|

Leave A Comment