Les constellations familiales

!sans-titre

LOGOGIF1La méthode des constellations familiales et systémiques offre d’une part, une complémentarité à tout travail thérapeutique  et d’autre part, c’est une expérience à la portée de chacun dans la démarche de vouloir s’extraire de transmissions familiales aliénantes, de vécus personnels traumatiques, de clarirfier des relations familiales,professionnelles, amicales, amoureuses, mais aussi pour toute problématique concernant la condition humaine.

Les constellations familiales ont cette particularité d’inviter et de rendre vivantes dans l’espace nos représentations internes. Nos problématiques habitent de façon parasite notre psychisme et hantent le présent de notre existence.Y sont inclus les contenus dont nous avons conscience et que nous pouvons gérer, contrôler mais également tous les « rejetons » de l’inconscient qui agitent notre esprit sans répit.

Dans les constellations, la mise en place d’une situation problématique dans l’espace et dans le cadre d’un groupe contenant, offre une perspective nouvelle en laissant entrevoir les dynamiques cachées et les solutions qui sont offertes pour une remise en ordre du système interne.

C’est une expérience très riche et porteuse d’élan pour soi. A travers cette méthode nous pouvons réaliser combien nous sommes à notre insu, pris ( voire prisonnier (e)) des histoires vécues par nos proches. Cette pratique révèle les mécanismes relationnels qui se mettent en place par des projections et des identifications inconscientes à des personnes ou situations du passé, et qui s’expriment dans les rôles de chacun dans une famille, ou un groupe d’affiliation.

Les secrets et les non-dits pèsent lourdement sur la communication et les relations familiales, il ne s’agit pas de révéler les secrets mais de se désaliéner de leurs effets sur les relations entre les membres d’une famille. AInsi les constellations s’avèrent une méthode permettant à chacun de retrouver une juste place et d’assumer les charges inhérentes à sa propre existence plutôt que d’être le réceptacle d’un passé souffrant appartenant à des générations antérieures.

Lors des constellations, nous sortons de la dimension mentale pour entrer dans celle du ressenti corporel et émotionnel. Ainsi c’est la part de l’Etre en soi qui se manifeste dans son besoin d’ordre nécessaire afin de se replacer dans le flux de la vie.

Les constellations familiales sont particulièrement aidantes pour :

  •  retrouver du sens et de l’élan vers le futur..
  • Comprendre sa place et se positionner autrement face aux situations de conflits, souffrances, blocages, peurs etc..
  • éclairer les mécanismes relationnels dysfonctionnels au sein de sa famille ou de sa vie relationnelle, professionnelle, existentielle…
  • prendre conscience des scénarios dans lesquels nous sommes intriqués à notre insu, se délester d’émotions et de sensations confuses qui bloquent l’accès au présent de sa vie.

En permettant l’ouverture vers une image modifiée de la représentation intérieure du système familial que nous portons en nous, le mouvement se libère et déclenche une dynamique porteuse de changements.

 prochaines dates

  • à Bordeaux :  16 septembre 2018

Intervenante : Maureen BOIGEN : Praticienne en psychotérapie, analyste psycho-organique,, analyste transgénérationnelle ,constellatrice,  Formatrice, Directrice du CFTTA bordeaux -e-mail : cftta33@hotmail.fr – www.psychogenealogie.com

Tel. 06 43 18 52 81

 



!

 

 

Qu’est ce que la psychogénéalogie ?

normal_riverbank-reflections Comment y répondre sans trébucher sur les nombreuses variantes qui satellisent la méthode ? 

LOGOGIF1Ce qui fait l’originalité de cette méthode à visée thérapeutique c’est la combinaison entre Psycho et Généalogie, c’est à dire la conjugaison de la psychologie (ce qui relève du psychique ) et de la généalogie ( étude des origines, des gènes, donc de la filiation).

la particularité de la psychogénénalogie est d’allier nos représentations de l’histoire familiale dans la façon dont nous avons construit notre réalité intérieure de la famille avec des informations d’état civil, c’est à dire tout un aspect factuel qui complète, enrichit et donne sens à ce travail thérapeutique.

Pourquoi la psychogénéalogie ? pourquoi revenir sur le passé ?

De façon incontournable, nous sommes tous issus d’une famille, d’une histoire ayant composé cette famille. Même ceux ou celles abandonnés (es) à la naissance ont une histoire qui les précède. Lorsqu’on se retrouve amputé (e) d’une histoire qui nous appartient dans le sens où elle donne sens à notre existence,  dans le fait que notre existence prolonge cette histoire antérieure,  il est assez difficile de se projeter sereinement dans sa vie, dans un présent qui manque de repères. L’ombre d’un passé silencieux est très lourd à porter.

Nous ne pouvons faire l’impasse de l’inconscient généalogique, de transmissions transgénérationnelles dont nous héritons à la naissance et à notre insu.

La psychogénéalogie est indispensable pour mettre à la conscience ce qui nous encombre intérieurement depuis si longtemps ( vécu prénatal). Et elle a toute sa pertinence pour se replacer dans sa responsabilité parentale face à sa descendance et transmettre des contenus vivants de l’histoire passée.


 

Concrètement, cela se passe comment ?

Prenons l’ exemple d’une personne en demande de comprendre pourquoi elle n’arrive pas à construire une relation de couple dans la durée.

 Lors de séances en psychogénéalogie,  cette personne va dessiner une représentation de son arbre familial en y incluant des données factuelles ( prénoms, noms, dates de naissance, mariage, décès, lieux, métiers évènements importants…) et à partir de ces éléments nous allons reconstituer une trajectoire verticale des transmissions inconscientes sur plusieurs générations pour apporter du sens à cette problématique. Il s’entend que cette histoire, ces histoires suscitent des affects chez la personne en faisant échos à son expérience personnelle de vie.

Ce qui va être important  va être de mettre en lumière ce qui a été caché, oublié, douloureux, traumatique et de parler  l’histoire familiale à des endroits qui n’ont pas pu exister autrement que dans la souffrance.

Ce que l’on risque de trouver en réponse à cette question du couple concernant la personne, c’est par exemple des deuils non faits sur plusieurs générations soit dans des fratries, des couples dont un conjoint est décédé prématurément, d’un enfant mort en bas-âge ou bien encore des violences conjugales et familiales en cascade, un secret sur la filiation….

Trouver des réponses pour donner du sens, travailler sur l’intégration de ces mémoires antérieures par les résurgences émotionnelles apportent un véritable soulagement, et un regard neuf sur sa propre place.

La méthode psychogénéalogie n’est pas le décodage biologique, n’est pas la méthode des constellations familiales, celles-ci étant  indépendantes mais toutefois complémentaires à la psychogénéalogie.

Maureen BOIGEN @tous droits réservés


 

Constellations : vers une conscience élargie

CONSTELLATIONS FAMILIALES : UNE NOUVELLE CONSCIENCE D’ETRE

Dans un monde ou les conflits éclatent de part et d’autre et que la crise s’étend des états européens à outre-Atlantique, la société des humains réclame paix, lumière et droit au bonheur.

Face aux contradictions d’une époque en pleine mutation, avec d’un côté des propos alarmistes concernant l’ état de crise et les états en crise et de l’autre un mouvement croissant vers la conscience d’être (à travers la méditation, par exemple) l’appel à la paix en soi et autour de soi, le développement d’une écologie solidaire .. il y a, à mon sens, un fort appel à une spiritualité vivante, vibrante et enracinée.

Je ne peux, également, m’empêcher d’observer l’angle d’un passé collectif ,qui continue à hanter nombre de consciences et d’inconscients selon les individus….et les états.
Ce passé, dans son versant traumatique,, et dans ses manifestations résurgentes, semble exprimer qu’il peut y avoir prescription si l’ on se penche pour regarder, reconnaître les impacts en soi et prendre le temps de boucler ce que le temps a suspendu en attente d’achèvement.
Dans ce tourbillon de vitesse qui nous entraîne aujourd’hui, à faire de plus en plus vite, la faculté de penser, de réfléchir, d’être est parasitée par les multiples pressions de la vie au quotidien. Or plus nous nous laissons entraîner dans ce stress, plus nous nous retrouvons agis par les évènements, et la boucle devient répétitive.

Il est plus que jamais nécessaire de se séparer des souffrances , des blessures héritées, des conflits inachevés pour accéder à une nouvelle conscience d’être au monde élargie aux différents niveaux de l’être (corps -âme – esprit).

La méthode des constellations offre l’avantage de faire différents ponts entre la psychothérapie, la systémie, le corps, la spiritualité, la phénoménologie qui inclut la dimension du champ d’informations.
Elle permet, entre autres :
– d’intervenir ponctuellement pour débloquer une situation,
– de se relier à cette dimension du champ qui nous ramène dans le principe développé par la physique quantique, d’être interconnecté.

– De mettre en conscience que nous ne pouvons pas avancer vers la lumière sans un détachement de l’ombre projetée par
le passé.
– de rejoindre la dimension de l’être, de l’âme et d’accompagner cette part de soi dans la présence et la confiance.

Cette méthode s’inscrit dans une démarche thérapeutique à la fois individuelle et collective, en touchant différents plans de l’existence à l’intérieur comme à l’extérieur.

Se poser pour être avec soi, c’est aussi l’expérience vécue dans la constellation. Le corps ressent, l’esprit est à l’écoute du corps et des perceptions qui se manifestent lorsque le mental se met en congé. Ainsi chacun peut découvrir ou redécouvrir toute une gamme de perceptions corporelles, de sensations qui nous informent sur ces autres dimensions de conscience en nous-même.

Ces perceptions sont utilisées comme informations précieuses sur les dynamiques relationnelles qui se vivent dans la constellation.. Ainsi le constellé ( celui pour qui a demandé une constellation) voit se dérouler la situation du problème sous forme d’un tableau vivant. Ce qui se produit ensuite va dans le sens de chercher la meilleure solution au problème et pour cela, les perceptions éprouvées par les participants sont précieuses et permettent d’ajuster les mouvements pour rejoindre le projet de l’être.

Les constellations ouvrent à une expansion du coeur et de l’être augmentant ainsi la fréquence vibratoire qui nous permet de nous relier au plus grand nombre.

Pour expérimenter les stages, les ateliers de constellations familiales à Bordeaux 

plus d’infos sur le site www.lesconstellationsfamiliales.com

Maureen Boigen@tous droits réservés

 

Les lieux de vie

LIEUX DE VIE ET MEMOIRES CORPORELLES

 

Nos mémoires transgénérationnelles ne se limitent pas aux membres de notre système familial connus ou inconnus, il apparaît de plus en plus présent dans ma pratique professionnelle et mes recherches personnelles que les lieux  nous racontent aussi leur histoire quand celle-ci peut être entendue…
Je questionne régulièrement  sur le lieu dans lequel se situe la ou les scènes de vie que les personnes évoquent dans le travail transgénérationnel. Et le descriptif de l’endroit se révèle chargé émotionnellement soit de souvenirs vécus ou bien de mémoires liées à l’histoire familiale.
Très interpellée par ces observations, et étant moi-même sensible à cette notion des lieux de vie, j’ai créé des outils pour explorer ces mémoires profondément ancrées dans le corps.
Car les lieux nous ramènent à notre corps physique;  dans cette relation entre le topos et  le soma, il n’y a qu’une frontière très poreuse par laquelle  circulent tous les affects qui se tissent à partir du quotidien.
Nos liens relationnels se nouent non seulement entre 2 personnes mais aussi avec le contexte dans lesquels ils se produisent.
Dans l’arbre généalogique, lorsque des émigrations se sont faites, la nostalgie ( douleur de l’ailleurs) est fortement présente chez les descendants, comme si eux-mêmes avaient vécu cet arrachement.
faire parler sur les lieux est source tout autant de plaisir que de douleur, mais hautement libérateur. Le corps reconnait ces mémoires de façon émotionnelle, mais aussi tres somatique.  Cette reconnaissance permet le détachement et la cicatrisation de ce qui restait en souffrance.
Lieu de naissance, lieu de décès, c’est toujours sur la terre que  nos pieds se posent pour nous emmener dans des choix de vie tout autant que dans des choix de  lieux…
voir les stages de psychogénéalogie pour explorer les lieux de vie de votre arbre généalogique  ici
Maureen Boigen@tous droits réservés.