Qu’est ce que la psychogénéalogie ?

normal_riverbank-reflections Comment y répondre sans trébucher sur les nombreuses variantes qui satellisent la méthode ? 

LOGOGIF1Ce qui fait l’originalité de cette méthode à visée thérapeutique c’est la combinaison entre Psycho et Généalogie, c’est à dire la conjugaison de la psychologie (ce qui relève du psychique ) et de la généalogie ( étude des origines, des gènes, donc de la filiation).

la particularité de la psychogénénalogie est d’allier nos représentations de l’histoire familiale dans la façon dont nous avons construit notre réalité intérieure de la famille avec des informations d’état civil, c’est à dire tout un aspect factuel qui complète, enrichit et donne sens à ce travail thérapeutique.

Pourquoi la psychogénéalogie ? pourquoi revenir sur le passé ?

De façon incontournable, nous sommes tous issus d’une famille, d’une histoire ayant composé cette famille. Même ceux ou celles abandonnés (es) à la naissance ont une histoire qui les précède. Lorsqu’on se retrouve amputé (e) d’une histoire qui nous appartient dans le sens où elle donne sens à notre existence,  dans le fait que notre existence prolonge cette histoire antérieure,  il est assez difficile de se projeter sereinement dans sa vie, dans un présent qui manque de repères. L’ombre d’un passé silencieux est très lourd à porter.

Nous ne pouvons faire l’impasse de l’inconscient généalogique, de transmissions transgénérationnelles dont nous héritons à la naissance et à notre insu.

La psychogénéalogie est indispensable pour mettre à la conscience ce qui nous encombre intérieurement depuis si longtemps ( vécu prénatal). Et elle a toute sa pertinence pour se replacer dans sa responsabilité parentale face à sa descendance et transmettre des contenus vivants de l’histoire passée.


 

Concrètement, cela se passe comment ?

Prenons l’ exemple d’une personne en demande de comprendre pourquoi elle n’arrive pas à construire une relation de couple dans la durée.

 Lors de séances en psychogénéalogie,  cette personne va dessiner une représentation de son arbre familial en y incluant des données factuelles ( prénoms, noms, dates de naissance, mariage, décès, lieux, métiers évènements importants…) et à partir de ces éléments nous allons reconstituer une trajectoire verticale des transmissions inconscientes sur plusieurs générations pour apporter du sens à cette problématique. Il s’entend que cette histoire, ces histoires suscitent des affects chez la personne en faisant échos à son expérience personnelle de vie.

Ce qui va être important  va être de mettre en lumière ce qui a été caché, oublié, douloureux, traumatique et de parler  l’histoire familiale à des endroits qui n’ont pas pu exister autrement que dans la souffrance.

Ce que l’on risque de trouver en réponse à cette question du couple concernant la personne, c’est par exemple des deuils non faits sur plusieurs générations soit dans des fratries, des couples dont un conjoint est décédé prématurément, d’un enfant mort en bas-âge ou bien encore des violences conjugales et familiales en cascade, un secret sur la filiation….

Trouver des réponses pour donner du sens, travailler sur l’intégration de ces mémoires antérieures par les résurgences émotionnelles apportent un véritable soulagement, et un regard neuf sur sa propre place.

La méthode psychogénéalogie n’est pas le décodage biologique, n’est pas la méthode des constellations familiales, celles-ci étant  indépendantes mais toutefois complémentaires à la psychogénéalogie.

Maureen BOIGEN @tous droits réservés


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *