la Transmission, Où je vais ? 2017-04-05T09:57:14+00:00

LA TRANSMISSION :  OÙ JE VAIS ?

La transmission (du latin, transmissio : trajet) fait référence à un mouvement, une trajectoire. on peut rapprocher transmission et tradition ( du latin, tradere : cheminer), qui indique, entre autres, un déplacement et un processus, une continuité dans des étapes d’évolution. La transmission est liée à la mémoire, sans mémoire, pas d’histoire et pas de transmissions possibles. Dans la culture juive, la transmission est liée à la tradition. la tradition se rapporte à la réalité du quotidien et ce qui peut se transmettre ou pas de cette réalité à travers les générations..

Les transmissions sont fondatrices de l’identité. Les logiques de transmissions qui se dégagent des arbres vont raconter pour chaque personne plus que l’histoire de sa famille, l’histoire de sa place et des vides ou trop pleins de transmissions qui lui sont reliés. 

la transmission nous amène vers la succession : *Succession des générations : des lignées qui se sont constituées *Succession de l’histoire telle qu’elle s’est vécue au fil du temps *Succession des biens matériels et immatériels

les transmissions inconscientes ( secrets, non-dits, blessures et traumatismes) Ce qui se transmet n’est pas toujours visible, il y a les contenus conscients et inconscients d’une transmission. La transmission c’est la trame sur laquelle vient se tisser, se mêler des morceaux d’histoires, de situations, de relations, de sentiments, d’émotions. C’est le contenu principal de chaque existence et c’est à partir d’une transmission que l’on s’interroge sur son origine, et c’est à partir de l’identification de cette origine que l’on peut choisir d’aller sur un chemin d’identité, ou bien vivre les dynamiques répétitives inconscientes des modèles familiaux. L’attention portée à tout phénomène répétitif est primordiale, car c’est à cet endroit que peut s’effectuer un levier vers la transformation, vers l’autonomie d’un sujet. L’intervention en psycho-généalogie porte dans un premier temps sur  les transmissions visibles :à décoder dans leur sens caché :

  • Les prénoms et leurs significations, le sens attribué à la préférence de ce choix, les prénoms qui se répètent en fonction des places, les prénoms avec en arrière plan le projet parental…..

  • Les métiers et le lien avec ceux exercés à une autre génération

  • Les maladies et tout ce qui touche à l’intégrité corporelle : les suicides, les fausses couches, les IVG, les dépressions, les accidents…..

  • Les dates anniversaires

En ce qui concerne les transmissions invisibles, nous trouverons pêle-mêle : les secrets, les non-dits, les échecs, les conflits ,les identifications, les contrats familiaux conscients et inconscients, les croyances et les différents héritages : psychique, matériel, physique (ressemblances), les loyautés familiales.

Les transmissions touchent le sujet dans ses racines, son ORIGINE.. L’individu se situe au point de convergence de deux lignées avec l’impératif de transmettre à son tour. Va–t-il produire à partir de ce qu’il a reçu ou reproduire sans conscientiser et perpétuer ainsi la chaîne des répétitions ?

 

Maureen Boigen – tous droits réservés

 

Leave A Comment